Isolation en liège

panneau en liège expansé pour isolation

Les panneaux en liège expansé sont une bonne alternative écologique, leurs caractéristiques thermiques et acoustiques sont excellentes et elles sont réalisées dans un matériau garanti 100 % naturel et cultivable.

Le liège expansé peut être fabriqué dans différentes densités et épaisseurs, en fonction de l'application souhaitée. À partir d'une certaine épaisseur, les panneaux peuvent être munis d'une coulisse sur les quatre côtés, de façon à obtenir une exécution impeccable. De plus, le liège expansé est hydrorégulant et n'attire pas la vermine.

Le liège expansé peut aussi être utilisé sous forme de granulés pour remplir des structures en bois afin d'améliorer considérablement les performances thermiques et acoustiques du sol ou du mur.

Sous forme non-brûlée, les granulés de liège peuvent être mélangés à des chapes à base de ciment afin d’obtenir des chapes isolantes légères.

Pour étendre le plus possible la gamme de fréquences sonores à isoler, des panneaux en liège expansé peuvent être combinées à des feuilles de coco.

Contactez-nous pour de plus amples informations ou visitez un de nos show-rooms.

Production de panneaux en liège expansé

Pour garantir la continuité de la production et éviter la spéculation sur les matières premières, de grandes quantités d'écorce de liège sont stockées sur le site de l'usine.

Pour garantir la continuité de la production et éviter la spéculation sur les matières premières, de grandes quantités d'écorce de liège sont stockées sur le site de l'usine.

Avec l'écorce de liège présente, il est possible de produire pendant toute une année si nécessaire.

Avec l'écorce de liège présente, il est possible de produire pendant toute une année si nécessaire.

Une certaine quantité d'écorce de liège est versée dans les autoclaves. Les granulés de liège non-brûlés sont chauffés avec de la vapeur pouvant atteindre 360 °C.

Une certaine quantité d'écorce de liège est versée dans les autoclaves. Les granulés de liège non-brûlés sont chauffés avec de la vapeur pouvant atteindre 360 °C.

Cette vapeur est produite par la combustion de la poudre de liège provenant du broyage de l'écorce. Par conséquent, aucun carburant fossile n'est utilisé dans la production, mais l’on se sert d'un produit résiduel du processus de production, déjà présent dans l'usine.

Cette vapeur est produite par la combustion de la poudre de liège provenant du broyage de l'écorce. Par conséquent, aucun carburant fossile n'est utilisé dans la production, mais l’on se sert d'un produit résiduel du processus de production, déjà présent dans l'usine.

Cette vapeur est produite par la combustion de la poudre de liège provenant du broyage de l'écorce. Par conséquent, aucun carburant fossile n'est utilisé dans la production, mais l’on se sert d'un produit résiduel du processus de production, déjà présent dans l'usine.

Cette vapeur est produite par la combustion de la poudre de liège provenant du broyage de l'écorce. Par conséquent, aucun carburant fossile n'est utilisé dans la production, mais l’on se sert d'un produit résiduel du processus de production, déjà présent dans l'usine.

Les blocs sont d'abord transportés dans une pièce où ils refroidissent. Entre-temps, on remplit à nouveau l'autoclave à l'arrière avec de l'écorce de liège broyée non-brûlée.

Les blocs sont d'abord transportés dans une pièce où ils refroidissent. Entre-temps, on remplit à nouveau l'autoclave à l'arrière avec de l'écorce de liège broyée non-brûlée.

La quantité utilisée détermine la densité du liège expansé. Plus on ajoute de l'écorce de liège non-brûlée, plus la densité du produit fini est élevée.

La quantité utilisée détermine la densité du liège expansé. Plus on ajoute de l'écorce de liège non-brûlée, plus la densité du produit fini est élevée.

Aucun additif n'est ajouté aux granulés de liège non-brûlés. La vapeur permet aux granulés de coller les uns aux autres après l'expansion, par l'activation de la résine subérine présente dans l'écorce de liège.

Aucun additif n'est ajouté aux granulés de liège non-brûlés. La vapeur permet aux granulés de coller les uns aux autres après l'expansion, par l'activation de la résine subérine présente dans l'écorce de liège.

Après avoir vérifié si les granulés de liège sont répartis de manière égale, on referme l'autoclave et l’ensemble du processus recommence.

Après avoir vérifié si les granulés de liège sont répartis de manière égale, on referme l'autoclave et l’ensemble du processus recommence.

Après le refroidissement, les blocs sont rassemblés pour être découpés.

Après le refroidissement, les blocs sont rassemblés pour être découpés.

D'abord, on scie les faces en veillant à ce qu’elles soient bien droites.

D'abord, on scie les faces en veillant à ce qu’elles soient bien droites.

Puis, les blocs sont sciés dans l'épaisseur souhaitée.

Puis, les blocs sont sciés dans l'épaisseur souhaitée.

Après les avoirs munis d'un rabat, ils sont dépoussiérés

Après les avoirs munis d'un rabat, ils sont dépoussiérés

Puis, les panneaux sont emballés et ils peuvent être transportés.

Puis, les panneaux sont emballés et ils peuvent être transportés.

Depuis quelque temps, le liège expansé est aussi recyclé (broyé sous forme de granulés).  Une étude en laboratoire montre en effet que les caractéristiques thermiques du liège expansé demeurent inchangées après 50 ans !

Depuis quelque temps, le liège expansé est aussi recyclé (broyé sous forme de granulés). Une étude en laboratoire montre en effet que les caractéristiques thermiques du liège expansé demeurent inchangées après 50 ans !